Cheval qui charge les barres

Cheval qui charge les barres

Cas d’un cheval qui charge les barres par le Dr P.Pradier

C’est le défaut le plus courant, le plus habituel, qui explique les embouchures sévères que l’on peut voir apparaître même chez les jeunes chevaux.

Les raisons en sont multiples :

  • appréhension de l’obstacle qui va induire ou un refus ou “une charge” plus ou moins désordonnée
  • refus du cheval de “tenir” son engagement dans la zone d’abord
  • habitude vicieuse du cheval due à un cavalier qui “monte” régulièrement ses obstacles et ceci sans raison
  • douleurs musculo-articulaire d’origines diverses
  • cheval tentant d’éviter des mains ou une assiette indiscrètes, ayant en quelque sorte “peur” de la main ou de l’assiette

Le traitement de cette disharmonie sera évidemment étiologique, mais hors les indispensables progrès du cavalier lui-même, l’expérience prouve que le temps passé pour palier définitivement ce défaut (charger les obstacles) est mieux employé et d’une manière plus fructueuse en reprenant le dressage de base du cheval :

  • appréhension non conflictuelle de l’obstacle : barres par terre, couleurs, profils, sous-bassement, etc.
  • augmentation du rassembler sur le plat et conservation de se rassembler dans la zone d’abord
  • laisser le cheval sauter, ne pas monter inconsidérément les obstacles
  • vérifier l’intégrité physique du cheval pour être certain de ne pas avoir de douleur d’origine musculo-articulaire